Faut-il s’inquiéter pour Alex Turcotte du blogue Ton Barbier?

La semaine dernière, le rédacteur en chef de Ton Barbier et Nightlife, Alex Turcotte, a publié plusieurs stories inquiétantes sur son compte Instagram. Il n’en fallait pas moins pour qu’on s’en fasse pour lui. Une photo après l’autre, Alex nous a montré qu’en moins de 24h, il a bu plusieurs cafés. Et quand on dit plusieurs, on veut dire une quantité surprenante!!! Alex boit-il trop de café?

À lire aussi: Encore du Starbucks trop cher en France!

« J’adore le café. J’en bois minimum 3 tasses par jour. En moyenne 5, mais parfois même 7 ou 8. »

– Alexandre Turcotte sur blogue Ton Barbier sur Instagram

On le feel tellement!

https://www.instagram.com/p/BuB97Bygg0z/

Tout commence au petit matin, après un premier café. Bon matin!

Puis, la journée continue.

Rien d’inquiétant pour l’instant. Mais….

Ça continue…

Ouf! La nuit sera agitée… mais ce n’est pas tout!

Sa journée n’est pas commanditée par Maxwell House, mais Alex devrait y penser. Il sauverait une petite fortune chaque année!

Alex!!! Je pense que tu exagères là!

Ouf! 9 cafés (ou presque) en une seule journée!

On boit clairement moins de café que toi, Alex!

Le café est si bon!

Bien sûr, on comprend Alex, car le café est bon au goût et il est indispensable le lundi matin lorsqu’on se rend à son premier cours de la (longue) semaine. Le café permet aussi de stimuler le système nerveux central et à celui qui le savoure de rester éveillé et alerte.

Il s’apprête aussi du différentes façons: avec du chocolat en poudre, avec de la mousse, du lait, une saveur à la noisette, en expresso, instantané ou très basic. Miam miam miam!

La modération a bien meilleur goût

Mais attention! La caféine est comme une drogue pour vous? Ouh la… Bienvenue dans l’club!

Or, quand on prend connaissance des bienfaits et désavantages liés à la consommation de cette boisson énergisante psychotrope stimulante, disons qu’on essaie de sevrer un peu!

Malgré les avantages bien attirants du café, on compte aussi des effets moins le fun: troubles du sommeil, irritabilité et tension. Consommé en quantité importante, le café peut aussi exposer le buveur à des problèmes cardiaques, des troubles liés à la procréation, de la dépendance et des maladies diverses assez importantes.

Mais, il n’y a pas le feu! Arrêter le café n’est pas ici la question. L’Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) recommande notamment des doses maximales journalières de 400 mg pour un adulte, soit environ quatre cafés expressos. Pour une personne de moins de 18 ans et pour les femmes enceintes, il est suggéré de fixer cette limite à 200 mg par jour.

On espère que notre camarade Alex Turcotte du blogue Ton Barbier trouvera des alternatives pour remplacer son 9e café du jour par quelque chose de moins dangereux pour sa tension artérielle!